Mycothérapie : Que peut-on soigner avec les champignons ?

Joaquim A | 24 avril 2022
Temps de lecture : environ 5 minutes
Mycothérapie : Que peut-on soigner avec  les champignons ?
Sommaire

    Qu’est ce qu’un champignon aux vertus médicinales ?

    Depuis plus de 20 ans, différentes études scientifiques ont mis en avant les vertus de certains champignons pour aider à soigner certaines maladies. L'ensemble de ses vertus médicinales permettent une multitude d'applications pour prendre en charge les troubles et les maladies. Mais elle doit rester une médecine complémentaire qui doit accompagner le traitement classique décidé par le médecin et en aucun cas elle ne doit le substituer.

    La place de la mycothérapie dans le schéma de santé se trouve dans la prévention, et plus particulièrement dans la pédagogie. Dans ce rôle de prévention, toute la population peut avoir recours à la mycothérapie.

    Elle présente une application centrale sur le chapitre de l'immunité grâce à son action d’immunostimulation : une propriété de stimulation du système immunitaire par sa composition en β-glucanes. La mycothérapie possédera aussi une intéressante activité antioxydante, antimicrobienne, digestive, contre l'excès de cholestérol dans le sang et de normalisation de la tension artérielle.

    Cheveux, peau et ongles

    Pour nourrir et rendre plus esthétique les cheveux, la peau ou les ongles (cassants, abîmés ou ternes) :

    • Saccharomyces cerevisiae (forme inactive) : (500 milligrammes 3 fois par jour) ;
    • Pleurotus ostreatus : (40 milligrammes 1 fois par jour).

    Anxiété

    Pour retrouver calme et détente (et combattre les troubles de la concentration) :

    • Hericium erinaceus : (500 milligrammes 1 à 2 fois par jour).

    Diarrhées

    Pour restaurer la flore intestinale grâce à une action probiotique :

    • Saccharomyces cerevisiae (forme vivante) : 100 milligrammes 2 fois par jour, NE PAS UTILISER si : système immunitaire faible ou présence d’un cathéter veineux central. Il est possible de le mélanger dans liquide (eau ou lait) ou un aliment semi-liquide (yaourt, petit pot, compote) ;

    Pour prendre en charge une douleur à l’estomac grâce à une action anti-inflammatoire, antioxydant et antiallergique :

    • Agaricus subrufescens : (40 milligrammes 2 à 3 fois par jour).

    Fatigue et perte d’énergie

    Pour aider l'organisme à combattre la fatigue passagère et stimuler la production d’énergie :

    • Ophiocordyceps sinensis : (500 milligrammes 2 fois par jour, le matin et le midi) ;

    Pour booster le système immunitaire grâce à une action immunostimulante :

    • Ganoderma lucidum : (400 milligrammes 1 à 2 fois par jour) ;
    • associé ou non à Lentinula edodes : (500 milligrammes 1 fois par jour) ;
    • associé ou non à Grifola frondosa : (500 milligrammes 1 fois par jour).

    Diabète

    Proposition diététique qui ne se substitue pas au traitement traditionnel. La prise en charge par un médecin est indispensable !

    Accompagnement diététique du diabétique de type 2 : pour atténuer un excès de sucre dans le sang :

    • Pleurotus ostreatus : (40 milligrammes 1 fois par jour), puis augmentation progressive de la dose jusqu’à (40 milligrammes 2 à 3 fois par jour) ;
    • Agaricus subrufescens : (40 milligrammes 1 fois par jour), puis augmentation progressive de la dose jusqu’à (40 milligrammes 2 à 3 fois par jour).

    Excès de cholestérol

    Accompagnement diététique pour atténuer un excès de cholestérol dans le sang :

    • Monascus purpureus : (10 milligrammes de « monacoline k » par jour).

    Diététique du sportif

    Pour enrichir l’apport nutritionnel et répondre au mieux aux besoins de l’organisme :

    • Saccharomyces cerevisiae (forme inactive) : (500 milligrammes 4 à 6 fois par jour) ;
    • Pleurotus ostreatus : (40 milligrammes 2 fois par jour).

    Rhinite allergique

    Pour stimuler le système immunitaire et atténuer le trouble respiratoire allergique :

    • Pleurotus ostreatus : (40 milligrammes 1 à 2 fois par jour) ;
    • et Ophiocordyceps sinensis : (500 milligrammes 1 fois par jour) ;
    • associé ou non à Lentinula edodes : (500 milligrammes 1 fois par jour).

    Inflammation et infections de la bouche

    Pour combattre l’inflammation, les infections de la bouche et pour stimuler le système immunitaire (parodontite, gingivite et carie) :

    • Lentinula edodes : (500 milligrammes 1 fois par jour), à prendre en association avec un bain de bouche antiseptique lors du brossage des dents.

    Dermatite atopique

    Pour atténuer la dermatite atopique grâce à une action anti-inflammatoire, antiallergique et stimulant du système immunitaire :

    • Pleurotus ostreatus : (40 milligrammes 2 fois par jour) le 1er mois, puis (40 milligrammes 1 fois par jour) le 2ème mois.
    Publié le 24 avril 2022 à 08:59
    Mis à jour le 26 avril 2022 à 16:43

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Joaquim A

    Joaquim A

    Rédacteur web

    Je suis Joaquim, un grand passionné de la nature. J'ai suivi une formation scientifique de pharmacien durant laquelle j'ai emmagasiné un certain nombre de connaissances. Il est temps aujourd'hui de les utiliser en les partageant au plus grand nombre.