Mycothérapie : Ophiocordyceps sinensis, le champignon chenille

Joaquim A | 20 mars 2022
Temps de lecture : environ 3 minutes
Mycothérapie : Ophiocordyceps sinensis, le champignon chenille
Sommaire

    Un champignon qui parasite une chenille sous la terre

    Ophiocordyceps sinensis est aussi connue sous les noms de Champignon chenille, de Tochukaso et de Yara gunbu. Ophiocordyceps sinensis vit sur les hauts plateaux de l'Himalaya entre 3500 et 5000 mètres d'altitude, sur des terrains inhospitaliers où la culture est difficile. Il parasite la chenille du Thitarodes, un papillon de nuit. La larve du papillon, qui vit sous terre va se faire dévorer de l’intérieur. Une fois la larve totalement digérée, le champignon va sortir au printemps et en été pour émerger à la surface du sol. La sortie de terre du champignon va prendre la forme d’une massue allongée.

    Ophiocordyceps sinensis est comestible, mais malheureusement ce champignon est très rare et très cher car il est victime d’une surconsommation à cause de son commerce en Chine.

    Quelles sont les utilisations traditionnelles de ce champignon ?

    Ophiocordyceps sinensis est connu dans la médecine tibétaine depuis 1500 ans, qui conseille son usage pour traiter de nombreuses pathologies telles que la fatigue, la diminution de la libido, les maladies du foie, des reins et les maladies des voies respiratoires. Il est glorifié pour ses prouesses sur l'énergie vitale et sur les capacités physiques. Il est réputé pour ralentir le vieillissement de l'organisme.

    Quelles sont les vertus médicinales d’Ophiocordyceps sinensis ?

    Ophiocordyceps sinensis a de nombreuses vertus médicinales :

    • il stimule le système immunitaire ;
    • il aide à combattre les infections ;
    • il possède une action anti-inflammatoire et antiallergique (surtout sur les voies respiratoires et sur l'asthme) ;
    • il aide à combattre la fatigue et donne de l’énergie à l’organisme ;
    • il protège le foie et les reins ;
    • il aide à combattre l’ostéoporose.

    Quelles sont les précautions à prendre avant d’utiliser ce champignon ?

    Ophiocordyceps sinensis peut être responsable de certains effets non désirés, il peut provoquer :

    • des troubles de la digestion ;
    • une sécheresse de la bouche.

    Ce champignon ne doit pas être utilisé :

    • chez la femme enceinte ;
    • chez la femme allaitante.
    Publié le 20 mars 2022 à 20:00
    Mis à jour le 12 mai 2022 à 10:33

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Joaquim A

    Joaquim A

    Rédacteur web

    Je suis Joaquim, un grand passionné de la nature. J'ai suivi une formation scientifique de pharmacien durant laquelle j'ai emmagasiné un certain nombre de connaissances. Il est temps aujourd'hui de les utiliser en les partageant au plus grand nombre.