Urticaire : comment calmer la crise naturellement ?

Issa D | 07 mars 2022
Temps de lecture : environ 8 minutes
Urticaire : comment calmer la crise naturellement ?
Sommaire

    L’Urticaire correspond à une réaction cutanée qui ressemble étrangement à une piqûre d’ortie. Les lésions qui forment un léger gonflement de la peau que l'on appelle « papules » :

    • sont de couleur rose ou rouge ;
    • apparaissent à des endroits différents à chaque fois ;
    • disparaissent assez vite et sans cicatrice ;
    • démangent énormément.

    Quelles sont les causes ?

    L’urticaire correspond à une réaction allergique très forte de la peau qui est favorisée par différents facteurs :

    • certains types de médicament ;
    • certains aliments ;
    • les plantes, les animaux, les insectes, ...

    Quelle différence avec l’eczéma de contact ?

    L’eczéma de contact correspond aussi à une réaction allergique de la peau. Elle fait suite à un contact direct entre la peau et un facteur allergène. L’eczéma de contact forme des vésicules, des poches d’eau qui transpirent quand on gratte. Les vésicules finissent par disparaître en formant des croûtes.

    Combien de temps ça dure ?

    L’urticaire dure quelques dizaines de minutes sans jamais dépasser quelques heures. Si la réaction cutanée dure plus de 3 jours ou qu’il s’agit de la première crise d’urticaire, un avis médical est indispensable.

    Est-ce que l'urticaire c’est contagieux ?

    L’urticaire correspond à une mauvaise réponse du système immunitaire. Ce n’est pas une maladie contagieuse.

    Quel est le danger ?

    Le principal danger de l’urticaire réside dans la réponse disproportionnée du système immunitaire. Cette réponse appelée « réponse allergique » peut provoquer différents symptômes :

    • une éruption généralisée ;
    • une atteinte au visage, au cou, à la langue ;
    • une difficulté à avaler ou respirer.

    Si l’un de ces symptômes est présent, il est vital de contacter les services d’urgence médicale le plus rapidement possible.

    Quels médicaments en provoquent ?

    Certains médicaments sont reconnus scientifiquement comme facteurs allergènes de l’urticaire. On retrouve :

    • les antibiotiques ;
    • l’aspirine ;
    • les anti-inflammatoires.

    Même si vous souffrez d’une crise d’urticaire, il ne faut pas arrêter votre traitement médical sans l’accord de votre médecin.

    Quels aliments en provoquent ?

    Certains aliments favorisent l’apparition de crise d’urticaire. On retrouve :

    • la charcuterie ;
    • les tomates ;
    • les fraises ;
    • le chocolat ;
    • l’alcool ;
    • le café ;
    • les fruits de mer ;
    • le fromage.

    Il est important de noter que la relation entre l'urticaire et ces aliments peut varier d'une personne à l'autre et que ce ne sont pas toutes les personnes atteintes d'urticaire qui réagissent aux mêmes aliments. Il est donc conseillé de tenir un journal alimentaire pour déterminer les aliments qui peuvent déclencher une crise d'urticaire chez soi. Il est également important de consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement approprié.

    Comment soigner son urticaire avec l’aromathérapie ?

    L’Aromathérapie est intéressante pour faciliter la disparition réparation des lésions cutanée de l’urticaire, on retrouve :

    • l’huile essentielle d’Eucalyptus citronné qui permet aussi de désinfecter légèrement les lésions et éviter l’installation d’une infection ;
    • l’huile essentielle de Tea-tree qui apaise et répare les cellules de la peau.

    Pour aller plus loin, consultez notre article : «Comment utiliser les huiles essentielles ? ».

    Comment soigner son urticaire avec la phytothérapie ?

    Pour apaiser les démangeaisons causées par l’urticaire, il est utile d’appliquer directement sur les lésions :

    • L’huile d’Onagre ;
    • l’huile de Bourrache.

    L'huile d'Onagre est obtenue à partir des graines de la plante d'Onagre. Elle est connue pour ses propriétés hydratantes et anti-inflammatoires qui aident à calmer les irritations et les démangeaisons de la peau. L'huile de Bourrache, quant à elle, est obtenue à partir des graines de la plante de Bourrache. Elle est riche en acides gras essentiels et en vitamine E, ce qui en fait un excellent hydratant pour la peau. En outre, elle a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à calmer les rougeurs et les irritations causées par l'urticaire. Il est important de bien mélanger ces huiles avant de les appliquer sur la peau afin de ne pas irriter davantage les lésions. Il est également important de consulter un médecin avant d'utiliser ces produits, en particulier si vous avez une peau sensible ou si vous êtes allergique à certaines huiles.

    Pour aller plus loin, consultez notre article : «Phytothérapie : comment utiliser les plantes médicinales ?».

    Comment soigner son urticaire avec l’homéopathie ?

    La pommade HOMEOPLASMINE est une solution homéopathique efficace pour traiter les symptômes de l'urticaire. Il est recommandé de l'appliquer trois fois par jour pour soulager les irritations cutanées.

    Outre l'utilisation de la pommade HOMEOPLASMINE, d'autres traitements homéopathiques peuvent également être utilisés pour traiter l'urticaire. Cependant, il est important de consulter un médecin homéopathe pour évaluer la gravité de la situation et établir un plan de traitement personnalisé.

    Certains des traitements homéopathiques les plus couramment utilisés pour l'urticaire comprennent :

    • Apis Mellifica : Utilisé pour les démangeaisons et les gonflements associés à l'urticaire.
    • Belladonna : Utilisé pour les rougeurs et les brûlures de la peau associées à l'urticaire.
    • Bryonia : Utilisé pour les démangeaisons et les douleurs associées à l'urticaire.
    • Rhus Toxicodendron : Utilisé pour les démangeaisons et les douleurs qui s'aggravent avec le mouvement.

    Conseils de Santé

    Voici les règles de santé à suivre pour prévenir une crise d'urticaire :

    • la peau est la porte d’entrée des allergènes et des infections. Il est important de la respecter et de la protéger ;
    • pour éviter le contact de la peau avec un allergène, il est conseillé d’utiliser des produits d’hygiène et de beauté qui ont une composition épurée et sans parfum ou conservateurs. Pour vous aider dans votre choix, aidez-vous des applications dédiées à cet usage ;
    • il est recommandé de tester un nouveau produit d’hygiène ou de beauté sur une petite partie du corps afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction allergique ;
    • lors d’activités manuelles (bricolage, jardinage, mécanique, ...) il faut se protéger les mains avec des gants ;
    • l’éviction des aliments responsables des crises urticantes est pertinente.

    En cas de doute sur un aliment, il est préférable de consulter un professionnel de santé pour un avis éclairé. Il est important de suivre un régime alimentaire équilibré pour éviter les carences nutritionnelles. Il est également recommandé de boire suffisamment d'eau pour maintenir une bonne hydratation de la peau et pour aider à éliminer les toxines de l'organisme. Il est enfin important de mener une vie saine, en pratiquant régulièrement de l'exercice physique et en gérant le stress pour réduire les facteurs de risque pour les réactions cutanées.

    Publié le 07 mars 2022 à 01:39
    Mis à jour le 10 février 2023 à 23:49

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Issa D

    Issa D

    Rédactrice web

    Je suis médecin et la doyenne de l'équipe Naturopatandco. Mon rôle principal est de vulgariser au maximum l'information pour la rendre agréable à lire. Ma famille a toujours mis à l'honneur l'utilisation de la nature et des plantes pour se soigner.