Phytothérapie : comment utiliser les plantes médicinales ?

Aurélia D | 06 avril 2022
Temps de lecture : environ 8 minutes
Phytothérapie : comment utiliser les plantes médicinales ?
Sommaire

    Sous quelles formes utiliser les plantes médicinales ?

    A partir de plantes sèches ou de plantes fraîches, il est possible d’obtenir différentes formes à utiliser pour se soigner. Les formes sont obtenues en utilisant un solvant (eau, huile ou d’alcool).

    #1. Utiliser les plantes médicinales sous forme d'infusion

    Très connues et très utilisées, les infusions peuvent être obtenues à partir de plante fraîche ou la plante sèche. Pour cela :

    • on verse de l’eau bouillante sur la plante sans jamais dépasser la température de 60 degrés ;
    • on couvre et on laisse infuser durant 15 minutes ;
    • on filtre et ensuite on peut boire.

    Quelles plantes utiliser dans une infusion ?

    L’infusion est une façon simple d’utiliser un grand nombre de plantes comestibles et sans danger pour la santé. Les mélanges les plus appréciées sont :

    • les mélanges de plantes apaisantes (verveine odorante et camomille romaine) ;
    • les mélanges de plantes qui aide à digérer (réglisse et menthe poivrée).

    La consommation de réglisse est à éviter chez les personnes présentant une trop grande tension artérielle.

    Quand boire une infusion ?

    Quand on le souhaite ! Les infusions reste diurétiques, c’est à dire qu’elle provoque l’envie d’aller uriner. Évitez donc d’en boire juste avant d’aller vous coucher.

    #2. Utiliser les plantes médicinales sous forme de décoction

    Pour obtenir les décoctions, on peut utiliser toutes les parties dures de la plante fraîche ou la plante sèche (écorce, racine, graine, fruits secs). Pour cela :

    • on places les parties de la plante dans de l’eau froide ;
    • on porte à ébullition pendant 10 minutes ;
    • on couvre puis on laisse infuser pendant 15 minutes ;
    • on filtre et ensuite on peut boire.

    Quelles plantes utiliser dans une décoction ?

    Les branches de thym sont très appréciées dans une décoction. L’amertume peut être atténuée en y ajoutant une cuillère de miel. La décoction permet d’atténuer les douleurs rhumatismales ou liées à l’arthrose.

    Quand boire une décoction ?

    La décoction est à boire dans une tasse de 30 centilitres et de préférence le soir.

    #3. Utiliser les plantes médicinales sous forme d'huiles

    Les huiles sont obtenues après la macération de la plante sèche et sont généralement réservées à l’usage externe pour être appliquées sur la peau. Pour les obtenir :

    • on coupe la plante sèche en petits morceaux ;
    • on plonge les morceaux dans pot en verre rempli d’huile ;
    • on recouvre avec un chiffon pour laisser respirer ;
    • on laisse macérer pendant 3 semaines à la température ambiante de la pièce (sans jamais dépasser 40 degrés) ;
    • on peut agiter de temps en temps ;
    • on filtre à travers un linge propre pour ne garder que l’huile ;
    • on conserve jusqu’à 1 an au réfrigérateur, à l’abri de la lumière.

    Quelles plantes utiliser dans une huile ?

    L’huile de Primevère est très connue pour son action contre les inflammations, les contusions, les hématomes et les douleurs des muscles et des articulations.

    Quand utiliser une huile ?

    L’huile est à appliquer au maximum 1 fois par jour et de préférence le soir au coucher. Il faut bien masser l’huile pour la faire pénétrer dans la peau.

    #4. Utiliser les plantes médicinales sous forme de teintures

    Les teintures sont obtenues après la macération de la plante fraîche dans de l’alcool à 95 degrés et sont généralement utilisées dans la préparation de médicaments homéopathiques après des dilutions successives.

    Pour aller plus loin, consultez notre article : « L'Homéopathie : qu'est-ce que c'est ? ».

    Pour obtenir les teintures :

    • on coupe la plante en fins morceaux ;
    • on plonge les morceaux dans pot en verre rempli d’alcool ;
    • on laisse reposer pendant 3 semaines à la température ambiante de la pièce (sans jamais dépasser 40 degrés) ;
    • on peut agiter de temps en temps ;
    • on filtre à travers un linge propre pour ne garder que l’alcool ;
    • on conserve jusqu’à 5 ans à température ambiante à l’abri de la lumière et de la chaleur.

    Quelles plantes utiliser dans une teinture ?

    La teinture d’Arnica est très efficace sur les ecchymoses. A appliquer en tamponnant légèrement la peau avec un linge propre.

    Quand utiliser une teinture ?

    La teinture est à appliquer au maximum 1 fois par jour et de préférence le soir au coucher. Il faut bien masser la teinture pour la faire pénétrer dans la peau.

    #5. Utiliser les plantes médicinales sous forme d'hydrolats

    La distillation permet de séparer les hydrolats et les huiles essentielles présents dans une plante.

    Pour aller plus loin, consultez notre article : « L'Aromathérapie : qu'est-ce que c'est ? ».

    Les hydrolats contiennent les mêmes propriétés thérapeutiques que les huiles essentielles mais en étant très dilués. Cette forte dilution permet d’avoir les mêmes vertus médicinales tout en limitant le risques de toxicité et les effets indésirables des huiles essentielles.

    Quelles plantes utiliser dans un hydrolat ?

    L’hydrolat d’Achillée permet une cicatrisation des peaux grasses et acnéiques. Elle permet d’apaiser l’inflammation superficielle de la peau.

    Quand utiliser un hydrolat ?

    Les hydrolats peuvent être utilisées jusqu’à 1 application 3 fois par jour en fonction des plantes utilisées.

    #6. Utiliser les plantes médicinales sous forme de sirops

    Les sirops sont obtenus après l’infusion de la plante sèche ou de la plante fraîche et l’ajout d’une grande quantité de sucre (au minimum 55%). Le sucre assure une bonne conservation de la préparation pendant au moins 1 an.

    Quelles plantes utiliser dans un sirop ?

    Le sirop d’Echinacée permet de prévenir l’apparition de la grippe et de la toux.

    Pour aller plus loin, consulter notre article : « Symptômes de la grippe : comment les soulager naturellement ? ».

    Quand utiliser un sirop ?

    Le sirop est très apprécié pour ses qualités gustatives. Il peut être dégusté mais avec modération car il est très riche sucre.

    #7. Utiliser les plantes médicinales sous forme de poudres totales

    Les poudres se présentent sous la forme de gélules ou de comprimés. Ces formes permettent d’utiliser des mélanges de plantes ou d’utiliser des plantes difficiles à utiliser dans les infusions, les décoctions, les macérations et les distillations.

    Quelles plantes utiliser dans une gélule ou dans un comprimé ?

    Le radis noir permet d’apaiser la digestion difficile et les différents troubles du foie.

    Quand utiliser une gélule ou un comprimé ?

    La modalité de prise habituelle est de 1 comprimé ou gélule 1 à 3 fois par jour en fonction des plantes utilisées.

    Publié le 06 avril 2022 à 16:36
    Mis à jour le 06 avril 2022 à 16:57

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Aurélia D

    Aurélia D

    Rédactrice web

    Je suis Aurélia, la doyenne de l'équipe. Mon rôle principal est de vulgariser au maximum l'information pour la rendre agréable à lire. Ma famille a toujours mis à l'honneur l'utilisation de la nature et des plantes pour se soigner.