Déchirure musculaire : La reconnaitre et la soigner naturellement

Joaquim A | 04 février 2022
Temps de lecture : environ 5 minutes
Déchirure musculaire : La reconnaitre et la soigner naturellement
Sommaire

    La déchirure musculaire correspond à une rupture du tissu musculaire, souvent accompagnée d’un saignement localisé au niveau de la zone déchirée qui peut provoquer un gonflement et une douleur intense. C’est aussi ce qu’on appelle familièrement le claquage musculaire.

    Quelles sont les causes d'une déchirure musculaire ?

    Généralement, la déchirure survient lorsque le muscle est contracté ou tendu et qu’il subit un choc ou un effort trop important. Cette déchirure est facilitée par des circonstances particulières telles qu’une pratique sportive intense sur un muscle mal échauffé avant l’effort. Cette situation concerne notamment les sportifs de haut niveau. Les déchirures peuvent également se produire lorsque le muscle a déjà subi une blessure, voire en raison d’une ancienne déchirure mal soignée.

    Quels sont les symptômes ?

    La douleur d’une déchirure musculaire est d’une grande intensité. Elle est caractéristique avec la sensation de recevoir un coup de poignard dans le muscle déchiré. Cette douleur est si intense qu’elle empêche tout nouveau mouvement. Au repos, la douleur persiste aussi.

    Le muscle déchiré se rempli de sang et va gonfler, c’est ce qu’on appelle l’hémorragie et l’œdème.

    Combien de temps ça dure ?

    La durée de rétablissement d’une déchirure musculaire est variable en fonction du muscle atteint, de la gravité de la déchirure, de l’état de santé globale et du système immunitaire de la victime mais aussi de la nécessité ou non d’une intervention chirurgicale et d’une rééducation physique avec la kinésithérapie. Cette estimation est faite par le médecin qui réalise un examen médical et réalise une échographie au besoin. Une déchirure simple dure quelques jours (jusqu’à 15 jours), une déchirure plus complexe peut durer plusieurs semaines.

    La reprise d’une activité sportive n’est possible qu’après une cicatrisation complète avec l’accord d’un médecin

    Conseils naturels de santé

    La déchirure du muscle ne doit pas être négligée sous peine de garder des séquelles lors du rétablissement et de la cicatrisation. En effet, un muscle qui ne se répare pas correctement risque de ne pas retrouver sa force et ses capacités comme avant la déchirure.

    Dans certains cas, en fonction de la gravité de la déchirure, une intervention chirurgicale pour faciliter la cicatrisation est nécessaire. Il est donc nécessaire de consulter pour avoir un avis sur la gravité de la lésion.

    Les conseils de santé ont donc plusieurs objectifs :

    Avant la déchirure musculaire, la prévention

    Afin d’éviter de nouvelles déchirures et notamment au niveau du muscle déjà fragilisé :

    • il est indispensable d’adapter sa pratique sportive à ses capacités personnelles. La pratique doit être raisonnée pour éviter un nouvel accident.
    • il faut s’échauffer suffisamment avant toute pratique sportive et se couvrir en période froide (pour ne pas laisser le muscle se refroidir).
    • Il faut s’hydrater suffisamment surtout en période chaude (au moins 1,5 litre d’eau par jour).
    • il faut manger de façon équilibrée tant pour éviter la déchirure que pour faciliter la cicatrisation lors d’un accident.
    • il faut garder une bonne hygiène de vie avec un sommeil suffisant et en limitant la consommation d’alcool et de tabac.

    Pendant la déchirure musculaire, le traitement

    • Pour éviter la douleur et faciliter la cicatrisation : restez au repos pendant 15 jours et mettez une contention avec une bande élastique autour du muscle déchiré. Le port d’une semelle orthopédique peut être utile si la déchirure concerne un membre inférieur comme le mollet. Elle favorise la reprise progressive d’un appui au sol.
    • Ne surtout pas masser la zone déchirée au risque d’aggraver la blessure.

    Après la déchirure musculaire, le repos

    • Avec la mise au repos, l’application de glace permet de limiter le gonflement et l’installation de l’œdème. Il faudra relever le membre déchiré pour faciliter le retour sanguin. L’ensemble de ces actions permettent d’appliquer la technique GREC (Glace, Repos, Elévation, Compression).

      Soigner la déchirure musculaire avec l'homéopathie

      • Arnica montana 9 CH : 5 granules 3 fois par jour le plus tôt possible à 10 minutes d'intervalle puis 5 granules 4 fois par jour jusqu'au rétablissement complet.

      Pour aller plus loin avec Arnica montana cliquez ici

      Soigner la déchirure musculaire avec la phytothérapie

      • La bromélaïne (enzymes issues de l’ananas) : 125mg à 500mg 3 fois par jour.
      Publié le 04 février 2022 à 19:53
      Mis à jour le 30 mars 2022 à 09:04

      Les commentaires

      P
      Phil  17/05/2022 14:53
      Qu'esct ce que je peux prendre pour éviter les crampes avec l'homéopathie ?
      Joaquim  06/06/2022 14:57

      Bonjour,

      Pour éviter l'installation et l'apparition de crampes, il est envisagé de prendre Arnica montana 5 CH avec 3 granules jusqu'à 5 fois par jour au moment de la crise, puis Arnica montana 15 CH avec 3 granules 3 fois par jour en traitement de fond pour éviter que les crampes ne reviennent. Il est très interessant d'utiliser (en complement par exemple ?) de l'aromathérapie avec des huiles essentielles de menthe sous forme diluée pour masser les zones musculaires victimes de crampes ou à avaler avec 1 goutte d'huile essentielle de menthe à déposer sur un carré de sucre.

      Bonne lecture sur Naturopatandco :)

      Joaquim A Auteur
      M
      Manuel  17/05/2022 14:51
      Je fais toujours un échauffement avant de courir et des étirements après surtout au niveau des cuisses donc musculairement ca va, que conseillez vous pour les douleurs aux articulations ?
      Joaquim  06/06/2022 15:03

      Bonjour,

      Si vous devez retenir une seule solution naturelle : l'huile essentielle de Tea-tree (arbre à thé) qui est l'anti-douleur par excellence. Reputée non toxique dans les bonnes pratiques, cette huile peut être utilisée pure ou diluée pour des massages sur les zones douloureures, sur les bleus ou sur les inflammations.

      L'équipe Naturopatandco :)

      Joaquim A Auteur

      Vous pourriez être intéressé par

      Joaquim A

      Joaquim A

      Rédacteur web

      Je suis Joaquim, un grand passionné de la nature. J'ai suivi une formation scientifique de pharmacien durant laquelle j'ai emmagasiné un certain nombre de connaissances. Il est temps aujourd'hui de les utiliser en les partageant au plus grand nombre.