Quelles plantes médicinales cultiver dans son jardin ?

Joaquim A | 08 mai 2022
Temps de lecture : environ 6 minutes
Quelles plantes médicinales cultiver dans son jardin ?
Sommaire

    Le jardin : un lieu de partage

    Le jardin est un lieu de prédilection pour subvenir à ses besoins fondamentaux comme se nourrir et se soigner avec les plantes. En cultivant les plantes médicinales, on participe à la transmission du patrimoine car on perpétue les pratiques de nos ancêtres.

    La nature est de plus en plus mise en danger par l’activité humaine avec une bétonisation des villes et des routes en constante augmentation. En cultivant le jardin, on offre une protection contre la pollution des sols.

    Mais la sélection des plantes est primordiale afin de cultiver les plus prometteuses d’entre elles. Voici la proposition faite par Naturopatandco avec ce classement des plantes en fonction de leurs vertus médicinales.

    Les plantes du système digestif

    • Absinthe (Artemisia absinthium) : stimule la digestion en augmentant les sucs digestifs ;
    • Angélique (Angelica archangelica) : facilite la digestion et apaise les spasmes de l’intestin ;
    • Fenouil (Foeniculum vulgare) : apaise les troubles digestifs (spasmes, ballonnement, flatulences, douleurs, ...) ;
    • Mélisse (Melissa officinalis) : apaise les troubles digestifs liés au stress et à l’anxiété ;
    • Pissenlit (Taraxacum officinale) : plante qui draine l’ensemble du système digestif ;
    • Réglisse (Glycyrrhiza glabra) : protège et répare le système digestif ;
    • Verveine odorante (Verbena officinalis) : facilite la digestion et apaise les troubles digestifs (spasmes, ballonnement, flatulences, douleurs, ...).

    Les plantes de la circulation sanguine

    • Aubépine (Crataegus monogyna) : la plante du cœur par excellence, elle calme le rythme et renforce les contractions du muscle cardiaque ;
    • Cassis (Ribes nigrum) : renforce les vaisseaux sanguins et stimule la circulation du sang ;
    • Hamamélis (Hamamelis virginiana) : protège les veines et combat les hémorroïdes ;
    • Myrtillier (Vaccinium myrtillus) : protège les petits vaisseaux dont ceux des yeux ;
    • Petite pervenche (Vinca minor) : améliore l’irrigation du sang jusqu’au différents tissus et organes de l’organisme ;
    • Vigne rouge (Vitis vinifera) : stimule et protège la circulation sanguine.

    Les plantes du système nerveux et du sommeil

    • Angélique (Angelica archangelica) : plante antistress, elle améliore le sommeil ;
    • Camomille romaine (Chamaemelum nobile) : action sédative et relaxante qui favorise un état de tranquillité propice au sommeil ;
    • Eschscholtzia (Eschscholzia californica) : aide à l’endormissement ;
    • Fumeterre (Fumaria officinalis) : calme le stress ;
    • Millepertuis (Hypericum perforatum) : permet de stimuler l’humeur avec une action sur la dépression de gravité mineure à moyenne ;
    • Passiflore (Passiflora incarnata) : apaise fortement l’esprit et combat les troubles du sommeil ;
    • Valériane (Valeriana officinalis) : apaise l’anxiété et améliore le sommeil ;
    • Verveine odorante (Verbena officinalis) apaise l’anxiété et améliore le sommeil.

    Les plantes du système respiratoire

    • Bouillon blanc (Verbascum thapsus) : calme la toux d’irritation et accompagne la toux grasse pour libérer les voies respiratoires ;
    • Bourrache (Borago officinalis) : soulage les troubles respiratoires ;
    • Guimauve (Althaea officinalis) : soulage l’inflammation et l’irritation des voies respiratoires ;
    • Mauve (Malva sylvestris) : soulage l’inflammation et l’irritation des voies respiratoires ;
    • Myrte (Myrtus communis) : combat les infections, la toux et les spasmes des voies respiratoires ;
    • Violette (Viola odorata) : apaise la toux d’irritation.

    Les plantes du système endocrinien

    • Achillée millefeuille (Achillea millefolium) : régule le cycle menstruel et diminue les douleurs et les saignements ;
    • Houblon (Humulus lupulus) : calme les bouffées de chaleur et l’ostéoporose.

    Les plantes hépatiques

    • Boldo (Peumus boldus) : stimule l’activité du foie et favorise la sécrétion de la bile ;
    • Chardon-Marie (Silybum marianum) : une plante très efficace pour protéger le foie et stimuler sa régénération ;
    • Fumeterre (Fumaria officinalis) : aide à drainer le foie et le pancréas ;
    • Pissenlit (Taraxacum officinale) : plante qui draine et protège le foie.

    Les plantes diurétiques

    • Bourrache (Borago officinalis) : favorise l’élimination des toxines dans les urines ;
    • Bruyère (Calluna vulgaris) : augmente le volume des urines et aide à combattre les infections de la vessie (cystite) ;
    • Cassis (Ribes nigrum) : une plante qui augmente fortement les urines pour éliminer les toxines de l’organisme ;
    • Reine des près (Filipendula ulmaria) : elle détoxifie l’organisme.

    Les plantes laxatives

    • Guimauve (Althaea officinalis) : plante laxative qui agit en douceur ;
    • Mauve (Malva sylvestris) : plante laxative qui agit en douceur.

    Les plantes pour la peau

    • Achillée millefeuille (Achillea millefolium) : favorise la cicatrisation des ulcères et empêche les hémorragies ;
    • Aloès (Aloe vera) : favorise l’hydratation et la cicatrisation de la peau ;
    • Arnica (Arnica montana) : soigne les œdèmes, les bleus et les hémorragies superficielles de la peau ;
    • Bardane (Arctium lappa) : draine la peau pour faciliter l’élimination des dermatoses humides ;
    • Pensée sauvage (Viola tricolor) : draine la peau pour faciliter l’élimination des dermatoses sèches.

    Les plantes qui stimulent le système immunitaire

    • Cassis (Ribes nigrum) : action antioxydante qui élimine les radicaux libres (composés néfastes pour l’organisme) ;
    • Eglantier (Rosa canina) : régénère l’organisme pour combattre la fatigue et les infections.

    Les plantes antirhumatismales

    • Ortie (Urtica dioica) : reminéralisante, elle empêche la dégradation du cartilage des articulations ;
    • Reine des près (Filipendula ulmaria) : très efficace contre les douleurs et les inflammations articulaires.
    Publié le 08 mai 2022 à 14:36
    Mis à jour le 08 mai 2022 à 21:57

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Joaquim A

    Joaquim A

    Rédacteur web

    Je suis Joaquim, un grand passionné de la nature. J'ai suivi une formation scientifique de pharmacien durant laquelle j'ai emmagasiné un certain nombre de connaissances. Il est temps aujourd'hui de les utiliser en les partageant au plus grand nombre.