Piqures et morsures d’insectes : comment les soulager naturellement ?

Vivien W | 15 mai 2022
Temps de lecture : environ 6 minutes
Piqures et morsures d’insectes : comment les soulager naturellement ?
Sommaire

    Quels insectes sont responsables de piqures et de morsures chez l’homme ?

    Les principales espèces responsables de morsures sont les arachnides (4 paires de pattes) :

    • les araignées ;
    • les aoutats ;
    • la gale ;
    • les acariens ;
    • les tiques.

    On retrouve aussi de nombreux insectes (3 paires de pattes) :

    • les moustiques ;
    • la puce ;
    • l’abeille ;
    • la guêpe.

    Quels sont les symptômes d’une piqure ou d’une morsure par un insecte ?

    Les morsures privilégiées par les arachnides présentent de nombreuses formes :

    • les morsures d’araignées forme un dème sous forme de bulle ;
    • les morsures d’aoutat forment des plaques rouges ou violettes et qui grattent énormément, notamment au niveau des bras et des jambes ;
    • la morsure de tique, quant à elle est indolore.

    Les piqures des insectes sont majoritairement dues aux moustiques. La piqure provoque une inflammation qui prend la forme d’un bouton asymétrique responsable de fortes démangeaisons. Parmi les insectes, on retrouve aussi :

    • la puce responsable de piqures en collier et responsables de grandes démangeaisons ;
    • l’abeille qui pique avec son dard à usage unique. Pour s’enfuir, l’abeille à l’obligation d’arracher son dard et d’aller mourir un peu plus loin à cause de cette blessure mortelle. La piqure du dard provoque une douleur indescriptible à cause de la présence de venin qui se trouve injectée sous la peau. Chez un individu présentant un terrain allergique, une seule piqure d’abeille suffit à tuer ;
    • la guêpe qui pique mais à l’inverse de l’abeille, elle ne présente pas de dard et peut donc piquer à volonté. Du venin, en moindre quantité et là aussi injectée.

    Quelles sont les principales maladies transmises par les moustiques ?

    Il existe 2 genres principaux de moustiques qui ont chacun leurs particularités.

    Le moustique de genre Aedes, aussi appelé « moustique tigre », peut véhiculer les virus :

    • de la Dengue
    • du Chikungunya ;
    • de la fièvre jaune ;
    • du Zika.

    Alors que le moustique de genre Anophele peut véhiculer le virus du Paludisme.

    Piqures et morsures d’insectes : combien de temps ça dure ?

    En l’absence d’un risque de gravité (terrain allergique, ...) ou d’une complication (tique porteur maladie de Lyme, moustique porteur Dengue, Chikungunya, Zika, Fièvre jaune ou Paludisme), la cicatrisation permet un rétablissement complet et sans séquelles au bout de 7 jours.

    Quand aller consulter un médecin ?

    L’avis médical est indispensable chez une personne présentant une fragilité physique, immunitaire ou un terrain allergique. De nombreux critères doivent être analysés pour considérer la pertinence de consulter un médecin :

    • infection au niveau de la blessure ;
    • piqure ou morsure au niveau de l’oropharynx, de la zone de l’œil, sur une large zone du corps ;
    • présence d’une urticaire géante ;
    • présence d’un œdème ;
    • présence d’un bronchospasme
    • présence d’une fièvre associée à une douleur abdominale qui évoque un choc anaphylactique ;
    • présence d’une auréole rouge à la suite de la piqure d’une tique évoquant la maladie Lyme ;
    • piqures de moustiques dans une zone à risque (Afrique, Asie, Amérique du Sud, ...)

    Soigner les piqures d’insectes avec l’homéopathie

    • LEDUM PALUSTRE 5CH en prévention est le traitement de référence ;
    • APIS MELLIFICA 5CH + BELLADONA 5CH + APIS MELLIFICA 9CH + HISTAMINUM 15CH est le mélange miracle pour combattre l’inflammation, notamment en terrain allergique ;
    • CANTHARIS 15CH est efficace en présence d’une cloque et de démangeaisons ;
    • APIS MELLIFICA 7CH est indispensable pour combattre la piqure et l’envenimation de l’abeille et de la guêpe.

    Pour aller plus loin, consultez notre article : « Homéopathie : Quand et comment prendre ses granules ? ».

    Conseils de Santé pour mieux se protéger contre les insectes

    • Il faut porter des vêtements longs et amples qui couvrent la totalité du corps ;
    • pour prévenir les moustiques, il faut utiliser un répulsif et dormir dans une moustiquaire ;
    • il faut éliminer les eaux stagnantes car les nuisibles et tout particulièrement les moustiques s’y développent ;
    • si la présence de la tique est confirmée, il faut la retirer dans les meilleurs délais afin d’éviter la potentielle transmission du virus de la maladie de Lyme. Pour cela, il est indispensable d’utiliser un tire tique qui permet de décrocher la tique en toute sécurité par un mouvement rotatoire. Utiliser de l’éthanol, une flamme, de la vaseline liquide ou la lame d’un couteau provoque le stress de la tique qui risque de recracher et de transmettre le virus. Décapiter la tête de la tique ne permet pas de se protéger contre la transmission de la maladie ;
    • pour prévenir les morsures de tiques, il faut inspecter la totalité de son corps au retour de la promenade en forêt, prendre une douche et mettre ses vêtements à laver.
    Publié le 15 mai 2022 à 11:41
    Mis à jour le 16 mai 2022 à 21:25

    Les commentaires

    V
    Vero  16/05/2022 21:30
    Bonjour j'ai lu qu'on pouvait repousser les moustiques avec de l'huile essentielle de lavande et de la citronnellle, c'est efficace ?
    Vivien  06/06/2022 14:39

    Bonjour,

    L'huile essentielle de lavande permet de soulager les piqures de moustiques, les brulûres et les coups de soleil durant la période estivale. Pour éloigner les moustiques et éviter de se faire piquer, il est efficace d'utiliser de l'huile essentielle de citronelle (en diffusion, quelques gouttes sur une bougie, diluée dans une huile vegetale et appliquée sur la peau).

    Vivien W Auteur

    Vous pourriez être intéressé par

    Vivien W

    Vivien W

    Rédacteur web

    Je m'appelle Vivien et je suis un grand passionné des médecines complémentaires. Dans mon pays d'origine, j'ai suivi une formation de médecine traditionnelle chinoise. J'aime transmettre le savoir issu de mon expérience.