Guimauve : description, culture et vertus médicinales

Chloé M | 16 octobre 2022
Temps de lecture : environ 3 minutes
Guimauve : description, culture et vertus médicinales
Sommaire

    Comment la reconnaitre ?

    La guimauve est une plante au nom latin Althaea officinalis. On l’appelle aussi mauve blanche et guimauve sauvage.

    La guimauve est une plante vivace qui peut mesurer jusqu'à 1 mètre (40 pouces) de haut et qui pousse facilement en plein soleil. La guimauve pousse sur des sols riches et qui restent humides en profondeur en été. Ses feuilles sont persistantes et à bordure dentée. Blanchâtres et velues, elles sont douces au toucher. Les fleurs sont de couleur blanche et elles apparaissent vers le mois de juillet. La racine de la guimauve est blanche, longue et épaisse.

    Parties récoltées : les feuilles, les fleurs et les racines

    Comment la cultiver ?

    • Durée de conservation des graines : environ 5 ans ;
    • Plantation : au printemps ;
    • Semis en pleine terre : à l'automne ;
    • Levée : au printemps suivant le semis ;
    • Distance entre les plants : environ 60 centimètres (24 pouces) ;
    • Entretien : rabattre à 3 cm à la base au début du printemps ;
    • Multiplication : éclats de souche prélevés à l'automne que l'on conserve en caisse dans du sable pendant l'hiver et que l'on plante au printemps ;
    • Terrain : profond, léger et frais ;
    • Besoins en compost : à la plantation ;
    • Paillage : en été comme en hiver ;
    • Besoins en eau : réguliers, plus soutenus par temps sec.

    Comment la récolter ?

    On peut utiliser toute la plante. Les fleurs et les feuilles se récoltent ensemble ou séparément en été. Elles se conservent sèches pour préparer des infusions. La racine se récolte à l'automne à la mort des tiges.

    Les vertus médicinales

    La guimauve s'emploie surtout dans les inflammations et les irritations :

    • elle permet de simuler le système immunitaire ;
    • en sirop, elle est un puissant laxatif qui permet le drainage des intestins tout en douceur ;
    • expectorante, elle agit contre la toux sèche et irritante, dans l'asthme, les bronchites, laryngites et les trachéites ;
    • protectrice de la muqueuse digestive, elle peut être utilisée dans les troubles inflammatoires du tube digestif (gastrites, ulcères gastroduodénaux, colites et diverticulites) ;
    • elle permet de limiter l’inflammation de la peau et d’accélérer la cicatrisation (abcès, acné, petite coupure) ;
    • un bâton de racine de guimauve donné aux bébés qui font leurs dents calme l'inflammation des gencives et facilite les selles.
    Publié le 16 octobre 2022 à 20:12

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Chloé M

    Chloé M

    Rédactrice web

    En qualité de journaliste, je souhaite vous apporter une solution concrète face aux problèmes de santé rencontrés dans la vie de tous les jours. Mon père est un naturopathe passionné qui m'a plongé dans son univers depuis mon plus jeune âge.