Fumeterre : description, culture et vertus médicinales

Issa D | 09 octobre 2022
Temps de lecture : environ 3 minutes
Fumeterre : description, culture et vertus médicinales
Sommaire

    Comment la reconnaitre ?

    La fumeterre porte le nom latin de Fumaria officinalis On l’appelle aussi fumée de la terre, fiel de terre, herbe à la jaunisse, et herbe à la veuve.

    La fumeterre possède de petites feuilles très découpées de couleur grise. Les fleurs, en forme de tubes, sont groupées en épis et sont de couleur blanche à rose. Elles apparaissent très tôt au printemps, dès le mois de mars, et parfois en automne. Le fruit est une capsule verte globuleuse.

    Comment la cultiver ?

    Petite herbacée annuelle à tiges plus ou moins rampantes jusqu’à 50 cm (20 pouces), la fumeterre est une plante fragile et délicate à cultiver de préférence à mi-ombre (au soleil si le climat reste tempéré). Ses racines sont peu étendues et peuvent être facilement arraché. La fumeterre se plaît dans tout type de sol pas trop humide.

    • Semis : en godet, les graines ont besoin de stratification à froid ;
    • Plantation : au printemps hors gel ;
    • Semis en pleine terre : à l'automne, germination à la fin de l'hiver ;
    • Levée : 1 à 2 semaines ;
    • Distance entre les plants : planter les pieds serrés pour leur assurer un meilleur maintien ;
    • Entretien : on peut la tailler pour renforcer les pousses du bas ;
    • Multiplication : semis ;
    • Terrain : tout type bien drainé, abrité du vent ;
    • Besoins en compost : occasionnels ;
    • Besoins en eau : faibles, réguliers et en cas de sécheresse prolongée.

    Comment la récolter ?

    On récolte la partie aérienne fleurie entre le mois de mars et le mois d'août, en la coupant au ras du sol pour la mettre à sécher. On peut utiliser la fumeterre en infusion.

    Les vertus médicinales

    La fumeterre est capable d'exercer des effets selon les besoins de l'organisme :

    • elle augmente une sécrétion biliaire insuffisante ;
    • elle diminue une sécrétion excessive des voies biliaires ;
    • elle accompagne le drainage du pancréas ;
    • elle permet de soulager les troubles provenant du foie (dyspepsie, dyskinésies, lithiases et migraines)
    • d'origine hépatique ;
    • elle permet de lutter contre le stress et l’anxiété ;
    • elle possède une action spasmolytique des bronches, antihistaminique et antiasthmatique ;
    • elle permet de nettoyer en profondeur la peau et les pores ce qui permet de résoudre les problèmes cutanés du type eczéma.
    Publié le 09 octobre 2022 à 23:46

    Les commentaires

    Vous pourriez être intéressé par

    Issa D

    Issa D

    Rédactrice web

    Je suis médecin et la doyenne de l'équipe Naturopatandco. Mon rôle principal est de vulgariser au maximum l'information pour la rendre agréable à lire. Ma famille a toujours mis à l'honneur l'utilisation de la nature et des plantes pour se soigner.